Menu.

L'observation des oeuvres

MELENCOLIA § I

Préambule

Cette page se concentre sur la peinture (gravure, fresque etc). Pour aborder la méthodologie pure, il nous faut préciser un minimum de vocabulaire. Nous abordons une matière faussée par la subjectivité. Celle-ci a sa place bien évidemment, comme en musicologie : après avoir compris les structures de la composition et défini un vocabulaire précis1.

La peinture est un magnifique objet d'inspiration. Néanmoins dans le contexte d'une analyse, l'inspiration des auteurs ne doit pas nous faire oublier celle des artistes. Lier les œuvres entre elles, comme le fait Erwin Panofsky, est une riche idée. Malheureusement il néglige les œuvres individuellement, au point de leur attribuer des contre-sens. Nous allons nous en rendre compte avec l'exemple choisi : Melencolia.

L'observation des œuvres ne cesse de se lier aux autres aspects de l'étude. Ainsi nombre de détails « apparaissent » dans la lumière de la géométrie, révélés par la composition2.

Réf. 1 — LA REPRESENTATION – Yvo JACQUIER
Réf. 2 — Ex : la vesica piscis de la chauve souris montre que c'est un motif de fertilité (Sheela-Na-Gig)

« MELENCOLIA § I »

les principaux symboles de Melencolia
D'autres aspects sont tout aussi importants. La confrontation des motifs à leur histoire3 et à leur réalité physique4. Nous allons étudier un exemple concret :
« MELENCOLIA § I », Burin d'A. Dürer, 1514

Réf. 3 — Le sablier de Melencolia, attribué à Saturne, est historiquement apocryphe
Réf. 4 — Dans ce sablier, la pente du sable est impossible physiquement


La créature ailée

La première question qui se pose est l'identité de la-dite « créature ailée » qui domine la scène par sa forte présence. Laissant pour un temps nos impressions sur leur réserve, concentrons-nous sur les faits. Un corps humain, un visage agréable à regarder, et des ailes. Selon les codes de l'époque, c'est la définition d'un ange. Dürer est trop religieux pour enfreindre ces conventions. Ensuite, l'ange est particulièrement bien habillé. Et il porte une courte pèlerine sur les épaules.

L'archange St Michel

Camail ou mosette

C'est la marque des hauts dignitaires de l’Église. Rapporté à la scène, la créature céleste est donc un archange. Inspectons son environnement. Une balance à plateaux est suspendue derrière lui, ornée d'un pendentif en forme de lettre grecque : oméga.

Ce oméga a un écho dans le carré magique : la lettre alpha. Et les deux se réunissent dans un message du Christ :
«Je suis l'Alpha et l'Oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin »5. Alpha correspond ici à la naissance du Christ, et Oméga à la Parousie, id est à son retour sur Terre, heure du jugement dernier.

Cette association Oméga-Parousie est explicite dans l'épigraphie du tympan de Conques, dont le thème central est le Jugement Denier. L'inscription Ω est située près du mot SOL – soleil en latin. La balance de Melencolia est « signée » comme celle de saint Michel6. Et l'Archange de Melencolia se révèle être saint Michel lui-même.

N.B. : Le signe de la Balance est noté Ω. On retrouve cette balance dans les mains de « la Justice » des Tarots, lame VIII.

Cette reconstitution contredit les thèses selon lesquelles Dürer se serait projeté dans sa gravure de façon physique ou métaphysique. D'autres détails viendront confirmer cette identité.

La lette Omega du tympan de Conques Le signe Oméga du tympan de Conques

Réf. 5 — Jean, Apocalypse 22:13
Réf. 6 — La balance du Jugement Dernier, où saint Michel pèse les âmes

La leçon de choses

Revue de détail - Melencolia

les principaux détails de Melencolia

Un nombre impressionnant de détails sont passés inaperçus pendant des siècles – cette oeuvre a pourtant fait couler beaucoup d'encre7. Voici la part ignorée des « inventaires de boutique »...

La souris n'est pas chauve — Cette chauve souris est en réalité une rate qui s'ouvre le sexe en grand pour fêter sa délivrance. Il ne manque rien à cette représentation du culte de la fertilité. La queue de la souris est même en tire bouchon.

Une voile à l'horizon — À cette distance, elle prend la taille d'une pyramide. Ce triangle sera utile à la géométrie : pour caler l'horizon et le cercle de l'arc en ciel – ils sont au-dessus de la ligne gravée.

Alpha-Oméga — Déjà cités. Les symboles du Christ, où Alpha symbolise sa naissance et Oméga son retour, la parousie. Ce Oméga s'accroche logiquement à la balance de saint Michel, et l'on connaît ainsi son identité d'Archange.

Fertilité — Le triangle noir, vénusien, au bas de la meule, est un symbole de fertilité, ce que montre la confrontation de la gravure à « l'Arcane sans nom ». Le triangle noir y coupe le pied de la mort8.

Le Sablier — La pente du tas de sable est tout simplement impossible : 45° quand son angle dit « de repos » est de 30°. Le sablier est la clé de la perspective de Melencolia. Sa distance focale est ridiculement courte et l'essentiel de l'oeuvre échappe au cône de la vision humaine... La vision de Melencolia serait-elle celle d'une vache ?

Réf. 7 — CONFÉRENCE À MEKNÈS – JACQUIER & SALVAN – mars 2016
Réf. 8 — LA COMPOSITION DANS L'HISTOIRE

Suite

© Yvo Jacquier - Tous droits réservés.

Cupidon — Le petit ange a un œil fermé (la reconstitution de l'oeil ouvert est placée à droite sur le visuel). Crispé sur sa tablette et sur son stylet (en fait c'est un gros clou) il adopte la position d'un archer. Comment ne pas reconnaître Cupidon9.

L'impossible échelle — Pour que les barreaux soient tous parallèles et horizontaux, il faudrait que l'échelle soit parfaitement de face.

Le marteau — Il porte un trait horizontal particulièrement utile, situé une demi-largeur de l'oeuvre sous l'horizon, exactement10.

La bête — Quand Dürer veut dessiner un animal en particulier, il ne laisse place à aucun doute. Dans ce cas, il dessine un animal générique, que l'on peut appeler « la béte ».

IRI — Gravée à l'envers, la date de la signature esquisse un IRI, acronyme de « Iesvs Rex Ivdæorvm ».

Lévitation Les pieds de l'archange ne s'appuient sur rien. Or dans la position où il se tient, il devrait verser en avant. Seule explication rationnelle  : il lévite. Quoi de plus naturel pour un ange.

Autres détails à inspecter La taille du poing de l'archange. La façon dont il tient un compas lesté à son sommet. La tache au milieu de la baie (un oiseau en plein vol, qui se reflète dans l'eau).

Anagramme :
    MELENCOLIA § I
est l'anagramme de
     LEO IN MIC§AEL
cette formule trouve sa représentation en posant Melencolia sur une autre gravure des Meisterstiche, calque sur calque11 : « St Gérôme dans sa cellule ». Les Meisterstiche ont la même largeur.

En conclusion — L'observation attentive et renouvelée des œuvres apporte un lot d'informations irremplaçables, qui nous permettent d'orienter les recherches. Réciproquement, la composition met en évidence des détails auxquels personne n'avait prêté attention. C'est le cas par exemple de la chauve souris qui n'en est pas une.

Réf. 9 — Cette version terrestre dialogue avec son homologue céleste des tarots (lame VI, dite de l'Amoureux)
Réf. 10 — Cette marque de composition entre dans un ensemble qui permet, après cinq siècles, de définir la géométrie de l'oeuvre avec une précision au millième (au dixième de millimètre).
Réf. 11 — LE MOTIF DU GRIFFON – Association calque sur calque des deux gravures